Résumé des manches - NSK3

Résumé des manches - NSK3

20/09/2015

Résumé des manches - NSK3

DD2: Picot devant Pullinger

Le duel, parfois viril, entre Nicolas Picot et Alexandre Anstett (Birel) a monopolisé l'attention dans les manches DD2. Les deux pilotes se sont cherchés et trouvés dès la 1ère manche, ce qui leur a valu 5 points de pénalité chacun. Picot enchainait ensuite 2 victoires devant Anstett et terminait en tête, alors que son rival, dépité, se retrouvait 4e. Barrie Pullinger (FA Kart) récupérait une intéressante 2e place face à Jean-Baptiste Pennequin (Tony Kart). 6e du classement général, Christophe Adams (Birel) revêtu de sa combinaison Team France, conservait les commandes en DD2 Master.

 

 

Coursimault repasse en tête de la Nationale

Les manches qualificatives de la Nationale ont donné lieu comme on pouvait s'y attendre à des courses spectaculaires ponctuées de quelques rebondissements pas toujours volontaires. Aucun pilote ne s'est réellement détaché à ce moment de la compétition. Florian Venturi (FA Kart) et Enzo Coursimault (Kosmic) ont vu leur régularité récompensée en terminant à égalité aux deux premières places avec 6 points devant Jacques Missimily (FA Kart). Parcours ascendant du côté de Antoine Perceval (Tony Kart) 4e devant Jules Bollier (Sodi). Forte progression d'Adam Eteki (Tony Kart), impressionnant vainqueur de la manche AC, et 7e samedi soir en s'élançant depuis le 27e chrono. Une victoire est également à mettre au crédit d'Alvis Ang (Tony Kart) remonté 8e. Classé en milieu de peloton dans ses deux premières manches, Nathan Hédouin (Sodi) a remporté la dernière avant d'être déclassé pour le poids.

 

 

Barbarin reste leader en X30

Trois courses et trois vainqueurs différents (Cout, Napoliotano et Barbarin), des luttes permanentes à tous les niveaux, la catégorie X30 a tenu ses promesses. Le score de 8 points du leader Guillaume Barbarin (Tony Kart) en dit long sur l'intensité des débats. Anthony Ceribella (FA Kart) a lui aussi conservé sa place acquise au chrono, la seconde, tandis que Giacomo Napolitano (Tony Kart) remontait 3e devant Anthony Cout (Tony Kart) et Félix Riffard (Kosmic). Belles prestations en piste de Luca Midali (Sodi) 6e et John Barbe 7e (Tony Kart) et déception pour Thomas Ricci (Tony Kart) 11e.

 

 

Sans faute de Charly Hipp en Master

Personne n'a pu résister à la force tranquille de Chraly Hipp (Tony Kart) durant les manches Rotax Master. Jérémie Charon (Ricciardo) aurait peut-être pu jouer les trouble-fêtes sans ses problèmes dans le tour de formation de la 2e course au lieu de se contenter de la 4e place. C'est Mathieu Camus (Sodi) qui a brillamment récupéré la 2e position face à Laurent Aubin (Sodi).

 

 

Bertin, leader surprise en Max Evo

Des courses très disputées, quelques accrochages et des pénalités ont induit une hiérarchie un peu surprenante en Rotax Max Evo. Renaud Bertin (Formula K) a pris la tête à l'issue des manches avec un total de 15 points face à Julien Falchero (Kosmic), tandis que le poleman Joël Deptuch (Kosmic) gagnait deux courses, mais chutait et était pénalisé dans la seconde, ce qui le renvoyait au 3e rang devant l'excellent Arnaud Sarrazin (Sodi) pointait 4e malgré sa mésaventure en manche 1. Les remontées de Paul Baverel (Tony Kart) 5e et d'Adrien Renaudin (Sodi) 8e méritent d'être remarquées.