NSK Varennes : Les Chronos du Samedi

NSK Varennes : Les Chronos du Samedi

22/06/2019

NSK Varennes : Les Chronos du Samedi

Le temps restait en partie couvert samedi matin à Varennes pour les derniers essais chronométrés de la NSK 2019 round 2, Rotax Max, Cet et Minime, avec des températures déjà proches de 15° en début de journée. 

 

Rotax Max : Gazeau

Déjà rapide pendant les essais libres de la veille et le warm-up, Valentin Gil (Tony Kart) occupait la 1re position des chronos tandis que la concurrence se relayait derrière lui. César Gazeau (FA Kart) reprenait ensuite le flambeau, Gil répliquait. Guillaume Treillard de Quinemont (Kosmic), Martin Guerard (Tony Kart) et Marc Cammarata (Sodi) suivaient à quelques dixièmes. Gil haussait encore le ton et distançait ses rivaux de près de 5 dixièmes à une minute du terme. Il signait le meilleur temps en 56’’164, mais était pénalisé ensuite pour une manœuvre qui avait ruiné la séance de Guilhem Crespin (Exprit) et se retrouvait 21e. Revenu à 0,176’’, Gazeau prenait donc la 1re place, suivi par Jonas Venier (Tony Kart) trois dixièmes plus loin. Treillard terminait 3e et Paul Fourquemin (Sodi) prenait l’avantage sur Guerard en 4e position.  

 

 

Cadet : Giusti

Les essais libres de la catégorie Cadet n’avaient pas dégagé de hiérarchie définitive les chronos de samedi matin débutaient avec une belle incertitude. Les 34 pilotes montaient progressivement en puissance et Kimi Dursone (Top Kart) était le premier à descendre sous la barre des 63’’ à quatre minutes du terme. Jolan Raccamier (Birel ART) et Andy Ratel (Top Kart) le dépassaient, puis Illiano Couture (Energy) reprenait le leadership deux minutes plus tard en 1’02’’721. Raccamier et Ratel le suivaient très groupés 0 ,130’’ plus loin. Couture améliorait en 1’02’’683, mais Alessandro Giusti (KR) signait dans les dernières secondes la pole position avec un tour remarqué en 1’02’’383, trois dixièmes plus vite que Couture. Raccamier terminait 3e, Arnaud Beyria (Tecno) et Ilyes Pruvost (DR) se replaçaient in extremis dans le top 5.

 

 

Minime : Dorison

Les essais qualificatifs s’annonçaient très ouverts entre les 29 pilotes Minime présents alors que la température commençait à monter. Pacome Weisenburger (KR) et Sacha Avril (Kosmic) étaient les seuls à être descendus sous les 68’’ lors du warm-up. Clément Outran (Energy) passait cette barre en premier lors des chronos, avant d’être rattrapé par Arthur Dorison (KR) et Andy Consani (Birel ART). Les temps continuaient à descendre avec Avril, puis Dorison qui signait la pole position en 1’07’’280, près d’un dixième devant Avril. Mathis Carnejac (Parolin) revenait en 3e position devant Consani et Hugo Martiniello (KR), tous deux à 2 dixièmes.