NSK 2 : Les finales

NSK 2 : Les finales

20/07/2015

NSK 2 : Les finales

Picot domine jusqu'au bout de la finale en DD2
Nicolas Picot (Sodi) part en tête de la finale DD2, Jules Cousin (FA Kart) passe second dès le 2 tour devant Alexandre Anstett (Birel) et Jean-Baptiste Pennequin (Tony Kart). Picot et Cousin prennent rapidement quelques longueurs d'avance. Problème du côté de Cousin au 10e passage avec 4 places perdues dans l'avant-dernier virage de Saint-Amand. Picot possède alors 1,2'' d'avance sur Anstett, suivi de très près par JB Pennequin et Lucas Joly (Ricciardo). Cousin rentre définitivement au parc. Picot remporte largement la course, 1,8'' devant Anstett et Pennequin. Joly a résisté à Barrie Pullinger (Sodi) pour la 4e d'autant que celui-ci a pris avant l'heure la voie des stands.

 

 


Et Villotte gagne la finale Nationale à Saint-Amand
Enzo Valente (Sodi) part en tête, mais peut-être trop tôt car il est rapidement placé sous investigation. François Villotte (Tony Kart) le suit à distance, Jules Bollier (Sodi) 3e et Jean Nomblot qui a rétrogradé 4e. Belle remontée d'Arnaud Malizia (Tony Kart) en 5e position. Plus loin, Arthur Carbonel (Birel) mène le peloton devant Yann Bouvier, Jacques Missimily (FA Kart) et Tom Lledo (Tony Kart). A mi-parcours, Villotte revient sensiblement sur Valente, toujours leader, mais plus pour longtemps. Villotte l'attaque dans la chicane au 16e tour pour prendre les commandes de la course. Nomblot a repris sa 3e place face à Bollier, mais les deux premiers sont trop loin pour imaginer pouvoir les rejoindre. Le 21e tour voit Nathan Hédouin (Sodi) passer en 5e position et Florian Venturi (FA Kart) 6e devant Lledo. Bouvier est redescendu au classement, Malizia a abndonné. Les positions n'évoluent plus jusqu'à l'arrivée qui salue la victoire de Villotte devant Valente, Nomblot 3e, Bollier 4e et Missimily 5e.

 

 


Rotax Master: Hipp remporte aussi la finale
La finale Rotax Master est menée dès les premiers tours par Charly Hipp (Tony Kart), Laurent Aubin (Sodi) et Jérémie Charon (Ricciardo) ne sont pas loin, tandis que Fabien Mihoub (Sodi) revient sur le trio pour une bataille à quatre. Lors d'une tentative d'Aubin sur Hipp au 10e tour, Charon se saisit de la 2e place, mais Aubin réplique, Mihoub passe 3e, Chron se retrouve 4e devant Matthieu Bourdon (Tony Kart). Hipp a profite de l'affrontement pour prendre quelques dixièmes d'avance. Aubin refait progressivement son retard sur Hipp, mais Mihoub lui conteste un temps la 2e place. Charly Hipp s'impose face à Laurent Aubin, Fabien Mihoub 3e, talonné dans le dernier tour par Jérémie Charon. A signaler la performance de Nicolas Godard de Donville (Birel), pilote Handikart venu se préparer au prochain championnat de France, en 9e position.


 

Finale Rotax Max Evo: Sarrazin au-dessus de la mêlée
Chaude ambiance dès le départ de la finale Rotax Max Evo à Saint-Amand. Pas de problème pour Arnaud Sarrazin (Sodi) qui mène devant Emmanuel Reviriault (CRG), mais ensuite les incidents se succèdent. Adrien Renaudin (Sodi) et Louis Rousset (Sodi) visitent ensemble le bac à gravier avant de renoncer. Mattthieu Melet sort en 3e position d'un accrochage qui implique plusieurs karts, 2'' devant Thomas Santin (Kosmic), plus loin Paul Fourquemin (FA Kart) 5e et Nicolas Picot (Sodi) 6e. La bataille se poursuit dans le bas du circuit avant que le esprits en se calment.
Sarrazin distance Reviriault de plus d'une seconde à la mi-course, Melet se rapproche du 2e. Passé 5e, Picot est tout de même à 3,5'' de Santin, isolé en 4e position. Melet finit par attaquer Reviriault au 18e des 25 tours. Rien n'aura perturbé la marche victorieuse d'Arnaud Sarrazin, pas même le meilleur temps de Matthieu Melet en vue de l'arrivée. 3e marche du podium pour Reviriault, Santin 4e et Picot 5e.

 



Ricci vainqueur indiscutable de la finale X30 Senior
Thomas Ricci (Tony Kart) affirme ses ambitions dès le départ de la finale X30 Senior face à Luca Midali (Sodi), Anthony Cout (Tony Kart) et Johan Bourassin (Tony Kart). Parti dernier, Vincent Fraïsse (Sodi) cravache pour rejoindre la tête de course. Rentré dans le top 10 après 3 tours, il pointe 7e au premier tiers de la course. Devant, Midali ne lâche pas la trace de Ricci avec un écart stable autour de 3 dixièmes. Bourassin talonne Cout, d'autant plus que Guillaume Barbarin (Tony Kart) se fait pressant en 5e position avec Fraïsse sur ses talons.
Status quo à la mi-course en attendant quelques attaques à venir pour la 3e place. Barbarin passe d'abord 4e et Fraïsse le suite en 5e position devant Bourassin. Les deux pilotes gagnent encore un rang et dépassant Cout. Puis Fraïsse s'empare de la 3e place. En on restera là avec la victoire bien méritée de Ricci face à Midali pourtant très convaincant et l'incroyable 3e place, assortie du meilleur temps de Fraïsse.

 

 


Nouvelle victoire en finale et titre Minime pour David
Hadrien David (Zanardi) leader de bout en bout de la finale, cela n'est pas une grande surprise, mais cela reste une superbe performance. Derrière, la chasse s'organise avec Daniel-Scott Augereau (Tony Kart), Dylan Léger (Tony Kart) et Enzo Joulié (Zanardi) au coude-à-coude pour la 2e place. Sami Méguétounif (CRG) est isolé en 5e position, Charles Christen (Nowa Kart) 6e, Loris Cabirou (Exprit ) 7e, Esteban Masson (Sodi) 8e, Victor Bernier (Sodi) 9e et Craig Tanic (Birel) revenu 10e. Léger perd une place dans les derniers tours au profit de Christen 3e, Méguétounif 5e, Cabirou 6e, Joulié 7e, Tanic 8e, Masson 9e et Bernier 10e. David s'impose une nouvelle fois avec une avance proche de 12'' et remporte ainsi le championnat devant Méguétounif et Masson.

 

 

Le patron en Cadet s'appelle Pourchaire
Départ réussi de la part de Théo Pourchaire (Exprit) lors de la finale Cadet, avec Théo Nouet (Sodi) en 2e position. Sophie Perrin (Zanardi) s'est montrée prudente à l'extinction des feux avant de revenir 3e. Victor Martins (Sodi) cédait ensuite sa 4e position à Thomas Mialane (Zanardi), tandis qu'un accident se produisait dans la courbe rapide à droite, heureusement sans gravité pour Gillian Henrion. Perrin revient progressivement sur Nouet, mais Pourchaire ne l'a pas attendue pour prendre la poudre d'escampette. Perrin s'empare de la 2e place au 13e passage, désormais 1,5'' derrière Pourchaire. Théo s'achemine tranquillement vers la victoire, avec le meilleur tour et le titre dans la poche, devant Sophie qui a réussi à revenir après ses ennuis des chronos. Nouet termine 3e, Victor martins 4e mais 2e du championnat.