NSK 1 - Finales

NSK 1 - Finales

27/05/2015

NSK 1 - Finales

Jean-Baptiste Pennequin fait la course en tête en Rotax DD2. Pour être sorti partiellement de son couloir au départ, il écope de trois places de pénalité et cède son trophée à Alexandre Anstett, remonté avec brio de la 11e place ! Magnifiques progressions également de Barrie Pullinger et Nicolas Picot, respectivement 2e et 3e de cette finale.

En Rotax DD2 Master, Christophe Adams résiste à Charly Hipp et s'impose. Le Britannique Ronald Billings complète le podium.

 

 

En Nationale, Florian Venturi réalise une fabuleuse course poursuite pour revenir sur le leader Jules Bollier et le doubler. Le regroupement qui s'en suit entraîne plusieurs bouleversements, avec notamment un accrochage entre Bollier et Sabin. Enzo Valente et Vincent Marserou ne se font pas prier pour accéder au podium au détriment d'Adam Eteki.

 

 

Le scénario du X30 Senior est semblable, avec un Giacomo Napolitano longtemps impérial, mais au final un retour victorieux de Vincent Fraïsse. Le dernier tour voit Napolitano rétrograder en 4e position derrière Thomas Ricci et Ingrid Girard.

 

 


En X30 Master, le rythme adopté par Grégory Jolinet et Gildas Quinquet est si intense, que Franck Rouxel se retrouve décroché et doit se résoudre à se contenter de la 3e place. La grande explication entre ses deux rivaux tourne in extremis à l'avantage de Jolinet.

 

 

Le début de la finale Rotax Max Master est favorable à Charly Hipp, qui s'envole vers une victoire indiscutable. Derrière, on se bagarre pour les places d'honneur. A ce petit jeu, Mathieu Camus est le mieux inspiré. Thomas Mettetal lutte jusqu'au bout pour conserver une place sur le podium.

 

 

En Rotax Max Evo, Adrien Renaudin semble en mesure de s'échapper, mais un drapeau rouge regroupe le peloton. Le nouveau départ permet à Emmanuel Reviriault de démontrer ses prétentions. Il pointe bien vite en tête et contrôle le retour de Renaudin pour s''imposer. Arnaud Sarrazin confirme son excellent week-end par la 3e marche du podium.

 

 

En Minime, Hadrien David part telle une fusée. Mais un ovni nommé Sami Meguetounif se lance à sa poursuite, le double et gagne. Pénalisé par les commissaires, Enzo Joulie laisse Esteban Masson monter sur la 3e marche du podium.

 

 

La finale Cadet est la dernière course du meeting, lequel se termine par du grand spectacle offert par les 11/15 ans. Thomas Mialane pense avoir fait l'essentiel en prenant le meilleur sur Théo Pourchaire et Victor Martins, mais il perd sa victoire sur tapis vert à cause du poids. Martins, qui a eu la bonne idée de doubler Pourchaire en fin de course, l'emporte donc. Gillian Henrion réussit la remontée du jour en gagnant 25 places, synonyme de troisième position dans cette finale.