Conclusion intense et ensoleillée à Laval

Conclusion intense et ensoleillée à Laval

17/09/2019

Conclusion intense et ensoleillée à Laval

La dernière épreuve de la National Series Karting 2019 a profité d’une météo estivale du 13 au 15 septembre sur le circuit de Laval. Motivés par la victoire au championnat les 151 participants des 6 catégories ont livré des batailles intenses lors de courses superbes jusqu’aux finales avant de révéler les champions 2019.

 

Sportivité et plaisir au rendez-vous

Rarement l’issue de la saison n’a été aussi disputée. Excepté en DD2 où Nicolas Picot a largement dominé la NSK, les scores définitifs témoignent de l’âpreté des luttes et de la compétitivité des participants. La qualité de l’organisation de 3MK Events a largement contribué au succès de la NSK 2019.

 

Dotation de premier choix

10 invitations pour participer à la prestigieuse Rotax Max Challenge Grand Finals et 20 000 € de primes sportives ont récompensé les meilleurs  et participé à l’attrait de la compétition tout au long de la saison. Parmi le Team France qui représentera notre pays à Sarno (ITA) du 19 au 26 octobre,  où les meilleurs pilotes Rotax de la planète s’affronteront, dix pilotes seront donc issus de la NSK. Un kart complet (châssis et moteur), les pneumatiques, le carburant, l’huile et l’outillage leur seront mis gracieusement à disposition pour participer à cet événement hors du commun.

 

Sous le beau soleil de Laval

Le tracé de Laval Beausoleil, sinueux, vallonné et rapide, a toujours été une référence pour les pilotes. La dernière épreuve de la NSK n’a pas fait exception à la règle avec des courses passionnantes à suivre tout en étant très plaisantes à disputer. Le temps ensoleillé et de plus en plus chaud, mais sans excès, a bien entendu participé à la réussite de la compétition.

 

Minime : Dorison vainqueur et champion

Pacôme Weisenburger (KR) avait signé la pole position, Sacha Avril (KR) avait repris la tête dans les manches tandis que Paul Grisel (Parolin) revenait 3e alors qu’Arthur Dorison (KR) et Weisenburger chutaient chacun dans une manche. Mais Dorison parvenait à contrôler Avril jusqu’à l’arrivée de la finale, Weisenburger assurant la 3e place face à Grisel et  Mathis Carnejac (Parolin). Hugo Martiniello (FK) avait abandonné après un accrochage en début de course. Dorison confortait sa victoire au championnat, Avril se hissait en 2e position devant Carnejac. Weisenburger et Grisel rentraient dans le top 5.

 

Classement final de la NSK 2019 en Minime

1- Arthur Dorison – 507 pts

2- Sacha Avril – 458 pts

3- Mathis Carnejac – 445 pts

4- Pacôme Weisenburger – 438 pts

5- Paul Grisel – 408 pts

 

Raccamier surgit en finale et remporte le championnat Cadet

Arthur Poulain (KR) avait largement dominé le début du meeting lors des chronos et des manches, talonné par Augustin Bernier (Birel ART). Mais le très rapide Jolan Raccamier (Birel ART) réussissait une finale exceptionnelle en remontant jusqu’à la victoire devant Poulain. Derrière, la bataille était rude et le dernier tour permettait à Karel Schulz de prendre la 3e place face à Alessandro Giusti (Parolin) et Bernier, longtemps 3e. Raccamier prenait l’avantage sur Schulz au championnat et Poulain revenait 3e.

 

Classement final de la NSK 2019 en Cadet

1- Jolan Raccamier – 498 pts – Invitation pour la finale mondiale Rotax en Mini Max

2- Karel Schulz – 479 pts – Invitation pour la finale mondiale Rotax en Mini Max

3- Arthur Poulain – 439 pts

4- Augustin Bernier – 432 pts

5- Edouardt Giruca – 380 pts

 

Belle domination de Maguet en Nationale

Sacha Maguet (Kosmic) n’aura concédé qu’une 4e place en préfinale lors de son parcours remarquable en tête de la catégorie. Artus Lacroix (Exprit) a été son principal rival, vainqueur en préfinale et second en finale à 0,133’’ du vainqueur. Après un début de meeting discret, Téo Blin (Tony Kart) a su monter en puissance pour monter sur le podium final malgré la pression de Noam Abramczyk (Exprit) et le retour de Florian Rousseau-Ricci (Kosmic). Maguet coiffait ainsi Abarmczyk et Rousseeau-Ricci au championnat.

 

Classement final de la NSK 2019 en Nationale

1- Sacha Maguet – 479 pts – Invitation pour la finale mondiale Rotax en Junior Max

2- Noam Abramczyk – 462 pts – Invitation pour la finale mondiale Rotax en Junior Max

3- Florian Rousseau Ricci – 456 pts – Invitation pour la finale mondiale Rotax en Junior Max

4- Gaspard Simon – 378 pts

5- Léo Poncel – 340 pts

 

Rotax Max : Fourquemin beau vainqueur, Treillard de Quinemont champion

Déchaîné, Paul Fourquemin (Sodi) a presque tout gagné à Laval, hormis une 2e place en dernière manche qui ne ternissait pas sa remarquable prestation. César Gazeau (FA Kart) et Guillaume Treillard de Quinemont (Kosmic) se sont longuement affrontés en tentant de déloger le leader. Treillard a réussi à prendre la 2e place finale devant son rival et assurer son titre de champion devant Fourquemin. Jonas Venier (Tony Kart) a longtemps fait partie des animateurs de la catégorie en compagnie de Charles Seguin (Tony Kart), mais Antony Billout (Tony Kart) terminait 4e de la finale devant Charles Tesnière (Kosmic) auteur d’une nouvelle remontée et du meilleur tour.

 

Classement final de la NSK 2019 en Rotax Max

1- Guillaume Treillard de Quinemont – 485 pts – Invitation pour la finale mondiale Rotax en Senior Max  + Prime Sportive de 5 000 €

2- Paul Fourquemin – 478 pts – Invitation pour la finale mondiale Rotax en Senior Max  + Prime Sportive de 3000 €

3- César Gazeau – 467 pts – Prime Sportive de 2 000 €

4- Jonas Venier – 444 pts – Prime Sportive de 1 000 €

5- Arthur Roché – 384 pts – Prime Sportive de 800 €

 

Antier survole la Rotax Max Master, mais Bourdon est couronné

Antoine Antier (Kosmic) a tout raflé du début à la fin de l’épreuve avec une grande aisance apparente avant de conclure en grand vainqueur avec le meilleur temps et plus de 2’’ devant Jonathan Wemaux (Sodi). Charly Langlois (Sodi) remontait en 3e position, mais c’est pourtant Florian Bourdon (Exprit), 2e des manches et 4e de la finale, qui remportait le championnat alors que Antier revenait 2e grâce à sa superbe performance. Antoine Viano (Kosmic) était trop loin pour pouvoir se mêler à llutte finale.

 

Classement final de la NSK 2019 en Rotax Max Master

1- Florian Bourdon – 479 pts – Invitation pour la finale mondiale Rotax en Senior Max + Prime Sportive de 3000 €

2- Antoine Antier – 470 pts – Prime Sportive de 2 000 €

3- Charly Langlois – 452 pts – Prime Sportive de 1 000 €

4- Clément Morin – 437 pts – Prime Sportive de 500 €

5- Antoine Viano – 435 pts – Prime Sportive de 300 €

 

DD2 : Victoire et titre pour Picot

Nicolas Picot (Tony Kart) a dominé la course sans être réellement inquiété par ses adversaires. Seul Paolo Besancenez (Sodi) lui a ravi la 1re place dans la dernière manche, mais une pénalité retardait Paolo au classement et il devait cravacher pour terminer 2e de la finale 1,5’’ derrière Picot. Régulier aux avant-postes, Lucas Joly (Sodi) montait sur la 3e marche du podium et assurait sa 2e place au championnat. Poleman des chronos et 2e après les manches, Antoine Barbaroux (Sodi) concluait en 4e position devant Andrew Williamson (Tony Kart).

 

Classement final de la NSK 2019 en DD2

1- Nicolas Picot – 525 pts – Invitation pour la finale mondiale Rotax en DD2

2- Lucas Joly – 452 pts – Invitation pour la finale mondiale Rotax en DD2

3- Brian Ancher – 426 pts

4- Andrew Williamson – 419 pts

5- Paolo Besancenez – 386 pts

 

DD2 Master : Champion devance Lavergne en finale et au championnat

Avec sa pole position des chronos et sa 1re place à l’issue des manches, Franck Lavergne (Sodi) était l’homme fort du début de meeting. Alors que Bruno Dos Santos abandonnait sa 2e place au départ de la finale, Rudy Champion (Sodi) prenait les commandes. Lavergne le rejoignait et le dépassait, mais finissait sur un moins bon rythme et Champion s’imposait avec 1,7’’ d’avance tandis que Gil Berthelot (CRG) prenait la 3e place.

 

Classement final de la NSK 2019 en DD2 Master

1- Rudy Champion – 491 pts – Invitation pour la finale mondiale Rotax en DD2 Master

2- Franck Lavergne – 469 pts

3- Bruno Dos Santos – 442 pts

4- Gil Berthelot – 424 pts

5- Marc Brunet – 353 pts

 

Résumé en vidéo