NSK SALBRIS 2016 : LES PRE FINALES

NSK SALBRIS 2016 : LES PRE FINALES

13/06/2016

NSK SALBRIS 2016 : LES PRE FINALES

Le temps était bien couvert sur Salbris dimanche matin pour les préfinales de la NSK. La piste, humide pendant les warm-up séchait progressivement.

 

Nouvelle victoire en Cadet pour David

Après les inévitables incidents du premier tour sur une piste encore glissante, Isack Hadjar (Zanardi – 240 KPR) passait rapidement en tête de la course, mais Hadrien David (Zanardi – CBK) reprenait son bien à la mi-course et s'échappait vers une nouvelle victoire. Victor Bernier (Sodi – Asphalt Racing) complétait le trio de tête bien détaché devant le peloton où Rémy Govillé (CRG – RG Kart Racing) réalisait la prouesse de revenir de la 22e à la 4e position face à Jules Ronzière (Zanardi – Team Foti Junior) et Sami Méguétounif (Zanardi – Kart in Pro). Mais c'est Ugo Gazil (Zanardi – RK Compétition DADD) qui réussissait la plus forte progression, 22 places gagnées pour terminer au 8e rang.  

 

Amand reprend les commandes en Minime

Trois pilotes se sont rapidement détachés en tête de la course. Esteban Masson (Sodi – PKS), cédait les commandes à Loris Cabirou (Exprit – Karting Plus/Suau Racing), puis Marcus Amand (Zanardi – PB Kart) passait en tête alors qu'à quelques longueurs, Enzo Costet (Tony Kart – SG Driver's) devançait Eliott Vayron (Zanardi – CBK). Amand remportait la préfinale devant Cabirou, Costet était déclassé pour avoir coupé la piste et Masson passait 3e devant Vayron et Dupont.

 

Caranta reste devant en Minikart

La lutte pour la victoire a essentiellement concerné Enzo Richer (CRG – PB Kart), Lorenzo Cioni et Louis Iglesias (OK1 – Kart in Pro), avec plusieurs changements de leader dans les premiers tours alors que le soleil commençait à percer les nuages. Richer s'échappait irrésistiblement en fin de course pour s'imposer avec 5'' d'avance sur le poleman Jules Caranta (Kosmic – Sonic Racing), moins véloce au départ, mais bien revenu en 2e position devant Cioni et Iglesias. Théophile Nael (OK1 – Action Karting) assurait la 5e place, tandis qu'Arthur Raphanel (Birel – ASR Kart) réussissait à remonter de la 21e à la 7e position. Mais Richer était pénalisé pour être sorti de son couloir au départ et Caranta récupérait la 1ère place devant Cioni et Nael après la pénalisation d'Iglesias pour le départ. 

 

P.A. Pennequin s'impose dans la préfinale DD2

Maxime Gravouille (Sodi – Kart Pro Racing) avait mené la course devant Alexandre Anstett (Birel – Sologne Sport Tech), mais leur duel acharné à favoriser le retour de Pierre-Alexandre Pennequin (Tony Kart – KURB), leader à partir du 4e tour, et de Charly Hipp (Ricciardo – Hipp Racing) en 3e position. Pennequin se ménageait une légère avance tandis que Gravouille et Alexis Coursault (Birel – Sologne Sport Tech) piaffaient d'impatience derrière Anstett, moins compétitif en fin de course. Pennequin l'emportait 1,7'' devant Gravouille qui devançait de peu Anstett. Hipp terminait 4e et 1er Master devant Coursault, qui avait rétrogradé dans le dernier tour, puis Mickael Cool (Tony Kart – Bouvin Power) 6e

 

Bouvier vainqueur de la préfinale Nationale

Yann Bouvier (FA Kart – Beltoise Expérience) a rapidement pris les commandes de la préfinale Nationale face à Alexandre Jenouvrier (Sodi – Ludo Racing), tandis qu'une bagarre à quatre animait le groupe de chasse entre Oiver Rasmussen (Exprit – Jana Racing), Enzo Lehmann (Praga – Foti Team Junior), Enzo Valente (Sodi – Kart Pro Racing) et Antoine Perceval (Tony Kart – SG Driver's). Valente passait en 3e position devant Perceval et Lehmann, tandis que Rasmussen rétrogradait en 8e position. Jenouvrier chutait soudain au 5e rang à deux tours du but. Bouvier s'imposait en solitaire devant Valente et Perceval, Lehmann 4e et Rasmussen 5e, Jenouvrier terminant 10e

 

Fraïsse résiste dans la préfinale X30 Senior

Derrière Vincent Fraïsse (Sodi – Ludo Racing), Thomas Ricci (Tecno – LM Karting) récupère rapidement sa 2e place face à Victor Compère (Kosmic – RSD) et Benjamin Salvatore (Tony Kart – GTS Racing). Mais Compère, le plus rapide en piste, passe à l'attaque et dépasse Ricci pour se lancer à la poursuite de Fraïsse. Revenu 5e, Emmanuel Reviriault (CRG – ICL Karting) pointe à plus de 2,5''. Les quelques gouttes de pluie qui sont tombées depuis le départ réduisent progressivement l'adhérence. Compère rejoint Fraïsse à 3 tours de l'arrivée, mais ne tente pas le diable et assure la 2e position. Derrière Ricci 3e, David Beaumann (Kosmic – Ideal Kart) a repris 15 places pour finir 4e après la pénalisation de Salvatore, devant Thomas Hodier (Tony Kart – Cédric Sport). Reviriault a chuté 20e et Cout a renoncé. 

 

La préfinale Master pour Mettetal

La piste est encore légèrement glissante au départ de la préfinale, Thomas Mettetal (Kosmic – PKS) mène la danse devant Nicolas Poulain (Tony Kart – LMC) et Franck Rouxel (Sodi – Ludo Racing). Mais Antoine Antier (Komsic – PKS) revient en 2e position, suivi par Rouxel et Poulain avec Matthieu Bourdon (Tony Kart – Breb) et Cyrille Bracquart (Birel – MGT) dans leur sillage. Mettetal creuse l'écart à la faveur du duel entre Antier et Rouxel et remporte la course pour plus d'une seconde. Poulain reste 4e devant Bracquart. 

 

Victoire de Renaudin en préfinale Max

Adrien Renaudin (Sodi – KPR) a rencontré quelques difficultés pour rentrer dans le rang au départ de la course et s'est retrouvé 5e tandis que Vincent Fraïsse (Sodi – Ludo Racing) était talonné par Arnaud Sarrazin (Sodi – PKS) et que Renaud Bertin (Exprit – Speed Racing). Sarrazin passait en tête dans le 4e tour, Renaudin le rejoignait en 2e position tandis que Fraïsse chutait 6e devant Florian Venturi (FA Kart – DSS) dans la bagarre. Renaudin s'emparait ensuite des commandes, alors que Paul Fourquemin (FA Kart – RM Concept) passait 3e devant Bertin, puis, plus tard, 2e lors d'un gros freinage sur Sarrazin qui n'entendait pas subir sans répliquer. Dans le dernier tour, Fraïsse se rapprochait et attaquait pour le gain d'une 3e place inespérée en dépassant Fourquemin 4e et Venturi 5e. Renaudin remportait largement la course devant Sarrazin.