Intenses duels lors des qualifications à Varennes

Intenses duels lors des qualifications à Varennes

05/05/2018

Intenses duels lors des qualifications à Varennes

Si les jeunes ont assuré leur part de spectacle, les courses des catégories équipées des célèbres moteurs Rotax Max ou Rotax DD2 ont régalé toutes les personnes présentes à cette 2e épreuve de la NSK.

Parti de la pole position, Victor Bernier s’imposait dans la première manche en Rotax Max, mais se faisait déborder par Nicolas Picot et Bastien Borget dans la deuxième. Bernier récupérait la première position dans la troisième manche et sa place de leader au classement provisoire avant l’ultime manche du dimanche matin.

Malgré sa compétitivité, Paul Fourquemin a perdu de précieuses places en étant déclassé dans une manche. Pour avoir chuté lors d’un départ, Nicolas Picot a rétrogradé malgré une victoire dans la manche 2. Marc Cammarata et Julien Hermouet ont également connu des aléas, si bien que Bastien Borget se retrouve bien placé au cumul de la journée.

 

Vainqueur des deux premières manches en Rotax Master, Olivier Paris a vu son élan couper dans la dernière course de la journée, par ailleurs très animée. Antoine Antier s’imposait à cette occasion, récupérant le leadership au cumul provisoire. A chaque fois, la hiérarchie a été très changeante. Rudy Champion est dans le bon tempo à Varennes, tout comme Romain Mangé en dépit d’une pénalité de trois places dans une manche. Bruno Dos Santos et Cyril Martz restent également des candidats au podium.

 

Entre Nicolas Picot (Rotax DD2) et Paul Louveau (Rotax DD2 Master), ce fut une fois à toi, une fois à moi. La dernière manche du dimanche matin sera déterminante pour finaliser le poleman de la finale. Pour le moment, avantage à Picot avec deux succès à un ! Derrière, Lucas Joly et le Belge Christophe Adams ont tout donné pour rester au contact, pendant que Paolo Besancenez connaissait des hauts et des bas.